Bionique  

Bioluminescence

Les poissons-phares

hébergeurs de bactéries lumineuses

BIONIQUE : Petit observatoire des inventions de la nature :

Poisson-phare est un nom vernaculaire qui suggère un poisson qui éclaire son chemin dans l’obscurité avec un phare. Ils ont d’autres noms : (flashligt fish en anglais)

Deux Photoblepharon steinizi de l'Océan indien (Abe & Haneda, 1973).  JPEG - 18.7 ko
Poissons-phares
Deux Photoblepharon steinizi de l’Océan indien (Abe & Haneda, 1973).

Les poissons lumineux ne fabriquent pas eux-mêmes leur luminescence : ils hébergent, dans des photophores*, des bactéries lumineuses du genre Vibrio ( ou Aliivibrio) fisheri, Photobacterium entre autres.

Les poissons-phares, du « genre » Photoblepharon, possèdent, non seulement des photophores à la surface de leur peau, dessinant des lignes de points lumineux selon des motifs différents qui les caractérisent vis à vis de leurs congénères mais ils sont équipés aussi, sous chaque oeil, d’un gros photophore de structure complexe, organes de cellules produisant de la lumière à la façon d’une lampe, une enveloppe de cellules noires faisant écran, une masse transparente fonctionnant comme une lentille et un réflecteur capable de pointer la lumière dans une direction précise ou de la disperser sur une large surface.

Des photophores dessinent des lignes de points bleus lumineux sur le corps et au bord des nageoires. Le photophore complexe situé sous l'oeil apparaît en blanc.  JPEG - 32.7 ko
Poisson-phare du genre Photoblepharon
Des photophores dessinent des lignes de points bleus lumineux sur le corps et au bord des nageoires. Le photophore complexe situé sous l’oeil apparaît en blanc.

Poissons luminescents de la zone aphotique des océans, équipés de photophores à différents endroits de leur corps, plus ou moins orientables, remplis de bactéries lumineuses...
Photoblepharon steinizi vu en plein jour.

Photoblepharon steinizi dans la lumière du jour. (Abe & Haneda, 1973)  JPEG - 23.1 ko
Poisson-phare du genre Photoblepharon
Photoblepharon steinizi dans la lumière du jour. (Abe & Haneda, 1973)

Photoblepharon palpabratum ou Sparus palpebratus (Boddaert, 1781) Eyelight fish flashlight fish, de la famille des Anomalopidae

Photoblepharon palpebratus, poissons-phares dont les pêcheurs prélèvent les organes lumineux (remplis de bactéries lumineuses Aliivibrio fisheri) et s'en servent comme appât pour leur pêche.  JPEG - 48.5 ko
Poissons-phares
Photoblepharon palpebratus, poissons-phares dont les pêcheurs prélèvent les organes lumineux (remplis de bactéries lumineuses Aliivibrio fisheri) et s’en servent comme appât pour leur pêche.

Anomalops katoptron, splitfin flashlightfish (Bleeker, 1856), se nourrit de zooplancton et petits poissons. Anomalops katoptron héberge des bactéries lumineuses dans ses photophores mais peut contrôler l’ouverture et la fermeture des volets de ses yeux et l’émission des éclairs lumineux des bactéries symbiotiques.

Anomalops katoptron (Bleeker, 1856).  JPEG - 46.6 ko
Poissons-phares du genre Anomalops
Anomalops katoptron (Bleeker, 1856).

Lampanyctus crocodilus ,poisson-lanterne ou Myctophidés (Myctophidae, du grec mykter, « nez » et ophis, « serpent »), pratiquent la migration verticale pendant la nuit.

* Photophore : Photophore (du grec phôs, phôtos signifiant lumière et pherein signifiant porter) signifie porte-lumière. En zoologie, un photophore est un organe électroluminescent, simple ou complexe, dont la lumière est produite par les bactéries ingérées avec la nourriture de l’animal. Les bactéries se dispersent dans l’organisme de leur hôte, y trouvant un endroit protégé pour se reproduire et vivre.

 

Répondre à cet article