Bionique  

Bioluminescence

La souris de mer fait sa lumière

Aphrodita aculeata

BIONIQUE : Petit observatoire des inventions de la nature :

La souris de mer Aphrodita aculeata est un vers marin segmenté, un invertébré de la taille d’une souris.

Les soies qui couvrent le dessus du corps d'Aphrodita aculeata sont iridescents à leurs extrémités. Aphrodita aculeata, ou souris des mers, souvent enfouie dans la boue, a la taille d'une souris mais c'est un vers segmenté.  JPEG - 11.6 ko
La souris des mers fait sa lumière
Les soies qui couvrent le dessus du corps d’Aphrodita aculeata sont iridescents à leurs extrémités. Aphrodita aculeata, ou souris des mers, souvent enfouie dans la boue, a la taille d’une souris mais c’est un vers segmenté.

C’est un ver polychète capable d’allumer ses soies, iridescentes à leurs extrémités et dont les millions de microscopiques cristaux dont elles sont constituées réflètent et filtrent la faible lumière des profondeurs.

  JPEG - 52.4 ko
La souris de mer allume ses poils

Elle est assez commune mais comme elle passe le plus clair de son temps enterrée dans les sédiments, boues et sables, on l’aperçoit rarement. Aphrodita aculeata, la « souris de mer », retournée pour voir ses parapodes qui lui servent à se mouvoir et les faisceaux de soies iridescentes qui lui servent à s’agripper. Photos de Gordon Fletcher.

Aphrodita aculeata, la « souris de mer », retournée pour voir ses parapodes qui lui servent à se mouvoir.  JPEG - 52.4 ko
Souris de mer sens dessus dessous
Aphrodita aculeata, la « souris de mer », retournée pour voir ses parapodes qui lui servent à se mouvoir.

Dans le domaine des eucaryotes, les vers segmentés comprennent :

  • 1 - les « vers de terre » ou lombrics (Lumbricina) et
  • 2 - les sangsues d’eau douce. Ils font partie du phyllum (genre) des vers annélides (Annelida).
  • 3 - Un troisième groupe océanique, les vers polychètes (Polychaeta), comporte des espèces nombreuses et variées, comme
  • les polychètes sédentaires, fixés au substrat et souvent tubicoles,
  • les néréides (ou néreis) ou gravettes errantes et prédatrices,
  • et les vers tubicoles.

La caractéristique commune et fondamentale des vers segmentés est d’avoir un corps souple divisé en une série de segments quasi identiques et liés les uns aux autres.

Des vers polychètes, par exemple Aphrodita aculeata et Tomopteris (Aciculata), sont capables de bioluminescence.

  • Aphrodita aculeata (Linnaeus, 1761), nommée « souris de mer », « sea mouse », « aphrodite épineuse », taupe de mer etc...peut mesurer jusqu’à 20 cm et habite dans les sables et fonds vaseux dans les eaux côtières tempérées de l’Atlantique Nord-Est et de la Méditerranée.
  • Tomopteris :
Forme errante et pélagique de vers polychètes.  JPEG - 15 ko
Luminescence jaunâtre de Tomopteris
Forme errante et pélagique de vers polychètes.
 

Répondre à cet article