Bionique  

Ecologie

Galeries

de quelques petits mammifères et de certains vers...

BIONIQUE : Petit observatoire des inventions de la nature :

Des petits mammifères fouisseurs construisent leurs terriers comme des labyrinthes de galeries en réseaux pour y vivre, s’y protéger de leurs prédateurs et y mettre au monde leurs petits.

  JPEG - 83.2 ko
Réseau des galeries souterraines d’une taupe

Un labyrinthe (λαβύρινθος en grec, labyrinthus en latin) est un tracé sinueux, muni ou non d’embranchements, d’impasses et de fausses pistes, destiné à perdre ou à ralentir celui qui cherche à s’y déplacer.

Le nid de la taupe est constitué par le donjon d’où partent des galeries de chasse (en bas du nid).La taupe Talpa europea creuse ses galeries avec son museau conique et ses membres antérieurs terminées par des mains pourvues de griffes robustes et élargies grâce à un os qui ressemble à un sixième doigt.

Chez la taupe Talpa europaea, petit mammifère fouisseur par excellence, tout est adapté à la vie souterraine. Le corps fusiforme, sans cou, est recouvert d’un pelage dont les poils ne sont pas orientés dans un sens défini, ce qui lui permet d’avancer ou de reculer avec la même aisance.

La fourrure réversible des taupes ne peut pas être prise à rebrousse poil et peut être caressée dans tous les sens en gardant sa douceur.

  JPEG - 40 ko
Réseau des galeries souterraines d’une taupe

La taupe vit dans un réseau de galeries complexe, qui comprend des galeries profondes (à 15-25 cm de la surface) plus permanentes, et un réseau de galeries temporaires, superficielles (dans les premiers centimètres du sol) qui sont les galeries de chasse, ainsi que des galeries dites de surface, non réutilisées, plutôt utilisées par les mâles à la recherche de femelles. Les taupinières correspondent à des points d’évacuation de la terre (contrairement au campagnol terrestre qui débouche en biais celui de la taupe est bien vertical). Le nid est généralement le simple élargissement d’une galerie profonde en un lieu qui assure le maintien de la température dans des limites acceptables. La zone de chasse d’une taupe varie de 600 à 900 m².

Les castors Castor fiber, dans les zones humides, creusent d’abord à l’aide de leurs griffes une galerie sous l’eau et lorsqu’ils ont atteint la partie sèche de la berge au dessus du niveau de l’eau, ils creusent plus largement le terrier qui servira de nid à leur progéniture .

Le castor commence par une galerie sous l'eau et celle-ci conduit à son terrier dans la pente de la berge.  JPEG - 42.8 ko
Galeries
Le castor commence par une galerie sous l’eau et celle-ci conduit à son terrier dans la pente de la berge.
Constructions des castors, hutte et barrage.  JPEG - 63.5 ko
Galeries
Constructions des castors, hutte et barrage.

Les marmottes Marmotta marmotta, mammifères fouisseurs, construisent des galeries munies de plusieurs entrées. les marmottes hibernent dans un hibernaculum, partie réservée de leur terrier.

Vue en coupe du terrier des marmottes  JPEG - 45.1 ko
Galeries
Vue en coupe du terrier des marmottes
Dessin de la coupe d'un nid demarmottes avec ses galeries  JPEG - 27.3 ko
galeries
Dessin de la coupe d’un nid demarmottes avec ses galeries

Les mulots, Apodemus,

  JPEG - 75.5 ko
Dessin en coupe d’un nid de mulots

Le ver de vase marin vit solitaire dans une galerie en forme de U, creusée dans le sable, juste à sa taille.

Le ver de vase marin se contente d'une galerie juste à sa taille ? d'un côté restaurant, de l'autre poubelle ou toilettes.  JPEG - 6 ko
Galerie d’arénicole
Le ver de vase marin se contente d’une galerie juste à sa taille ? d’un côté restaurant, de l’autre poubelle ou toilettes.

Les fourmis creusent aussi des galeries souterraines protégées par le dôme en brindilles de la fourmilière proprement dite. Chacune des galeries dessert une chambre avec une fonction particulière. Toutes les fourmis ne construisent pas des galeries, par exemple, les fourmis tisserandes construisent leurs nids dans les arbres en cousant les feuilles.

Vue en coupe d'un nid de fourmis, ou fourmilière, avec son réseau de galeries souterraines  JPEG - 45.7 ko
Galeries
Vue en coupe d’un nid de fourmis, ou fourmilière, avec son réseau de galeries souterraines
 

Répondre à cet article