Bionique  

Ecosystèmes

Les bryophytes,

végétaux sans racines, parce qu’elles n’en ont pas besoin...

BIONIQUE : Petit observatoire des inventions de la nature :

Les Bryophytes ce sont les mousses, en langage courant.

Les bryophytes (le nom vient du grec : bruon, mousse, et phuton, plante) sont des végétaux de couleur verte, dont le sporophyte est beaucoup plus réduit que le prothalle.

  JPEG - 21.6 ko
De la mousse

Les coussinets formés par l’enchevêtrement de leurs ramifications sont aptes à stocker l’eau parfois longtemps après les périodes pluvieuses.

Les bryophytes ont la particularité de n’avoir ni racines ni vaisseaux, mais ces végétaux sont généralement pourvus de feuilles.

L’embranchement des bryophytes comprend les mousses et les hépathiques.

  JPEG - 97.4 ko
Bryophytes épiphytes ancrées sur un arbre

Ces caractéristiques et le fait qu’elles sont souvent épiphytes (se dit d’un végétal fixé sur un autre, mais non parasite) en font les alliés des concepteurs de toits végétalisés, et aident à résoudre le problème du poids sur la couverture d’un bâtiment, poids qui crée des contraintes* énormes sur la charpente.

Pour que les mousses constituent une isolation du toit, celui-ci doit être conçu entièrement végétalisé. Au contraire, on supprime la mousse qui s’installe sur un toit de lauzes ou de tuiles, parce qu’alors, la mousse favoriserait des infiltrations entre chaque lauze ou tuile.

Pour que les mousses constituent une isolation du toit, celui-ci doit être conçu entièrement végétalisé. Au contraire, on supprime la mousse qui s'installe sur un toit de lauzes ou de tuiles, parce qu'alors, la mousse favoriserait des infiltrations entre chaque lauze ou (...)  JPEG - 130.2 ko
Toit végétalisé avec des mousses
Pour que les mousses constituent une isolation du toit, celui-ci doit être conçu entièrement végétalisé. Au contraire, on supprime la mousse qui s’installe sur un toit de lauzes ou de tuiles, parce qu’alors, la mousse favoriserait des infiltrations entre chaque lauze ou tuile.

* CONTRAINTE : En mécanique des milieux continus et résistance des matériaux (physique), la notion de contrainte résulte de la considération des forces intérieures qui naissent dans un objet lorsqu’on le déforme. Une contrainte est une force divisée par une surface, et donc homogène à une pression et exprimée en pascals. Voir les articles sur wikipedia :

* Tenseur des contraintes ;
* Concentration de contraintes ;
* Contrainte équivalente.

 

Répondre à cet article