Bionique  

Outils

Ventouses

et autres systèmes d’adhésion

BIONIQUE : Petit observatoire des inventions de la nature :

Organes de fixation, parfois en forme de cupules, que l’on observe sur les tentacules des pieuvres ou poulpes octopodes. Chaque ventouse est un instrument perfectionné qui s’applique sur sa cible. Un anneau corné assure l’étanchéité, et un organe fonctionnant comme un piston fait le vide à l’intérieur, assurant l’adhésion. Ces ventouses servent à la capture des proies, à l’accouplement, et à la reptation sur le sol.
On observe aussi des ventouses sur les pattes des grenouilles... elles ont peut-être insoiré la fabrication des ventouses en caoutchouc utiles pour déboucher les canalisations de nos éviers, entre autres...

Octopus vulgaris possède huit bras et plus de deux cent ventouses en deux rangées sur chaque membre.  JPEG - 41.8 ko
Les ventouses de la pieuvre commune.
Octopus vulgaris possède huit bras et plus de deux cent ventouses en deux rangées sur chaque membre.

Les geckos sont des lézards avec des petites ventouses au bout des pattes. la plupart des geckos arboricoles présentent des lamelles (setae) adhésives sous les doigts, qui leur permettent de grimper sur toutes les surfaces, y compris les plus lisses. Ils peuvent ainsi marcher sur un plafond sans problème. Les forces d’adhérence de leurs setæ sont si grandes qu’un seul doigt peut soutenir le poids complet de l’animal (sauf chez les plus grosses espèces). Elles sont dues uniquement aux forces de van der Waals entre les sétules (minuscules poils du bout des pattes) et la structure sur lequel le gecko marche. Détail des lamelles adhésives sous les doigts d’un Gecko gecko.

  JPEG - 49.6 ko
Des lamelles adhésives sous les pattes des Gecko

Grenouilles volantes, les rhacophores du sud-est de l’Asie

Rhacophorus vit en Inde, au Japon, à Madagascar, en Afrique et en Asie du Sud-Est.  JPEG - 96.3 ko
Ventouses des pattes de grenouille
Rhacophorus vit en Inde, au Japon, à Madagascar, en Afrique et en Asie du Sud-Est.

Heleophryne purcelli

Détail des cupules pédiculées de la ventouse du Dytique mâle (photos M.E.B. de G.Chauvin) : Dytiscus mâle. Coléoptère aquatique : tarses antérieurs du male souvent transformés en ventouse avec de nombreuses petites cupules pédiculées et la sécretion d’un liquide adhésif pour se coller sur le dos de la femelle.

Sphaeridium scarabeoides

Remora remora s'accroche avec sa ventouse sur des tortues marines, des requins,des gros poissons et, se déplaçant sur eux, les débarasse,en s'en nourrissant, des parasites qui infestent ces animaux.  JPEG - 286.2 ko
La ventouse sur la tête du poisson-pilote
Remora remora s’accroche avec sa ventouse sur des tortues marines, des requins,des gros poissons et, se déplaçant sur eux, les débarasse,en s’en nourrissant, des parasites qui infestent ces animaux.

Les redoutables ventouses de Vampyroteuthis infernalis, céphalopode des profondeurs de la mer.

Les ventouses de Vampyroteuthis infernalis.  JPEG - 126.9 ko
Ventouse de céphalopode
Les ventouses de Vampyroteuthis infernalis.

Voir aussi les ventouses et autres caractères du poisson-grenouille Periophthalmus , un poisson avec des pattes (enfin, presque).

 

Répondre à cet article