Bionique  

Bionique : petit observatoire des inventions de la nature

Flotteurs et poches de peau gonflées

vésicules, poches, outres

Flotter, c’est rester en équilibre à la surface d’un liquide. La nature a inventé des outils, vésicules et poches remplies d’air ou de gaz.

Les loutres, petits mammifères de la famille des Mustelidae amphibien Lontra canadensis (Schreber,1777) peuvent dormir en flottant sur le dos.

  JPEG - 63.9 ko
Flotter

Le varech ou goëmeon, Fucus vesiculosis, une algue brune assez commune, s’est doté de flotteurs sous la forme de vésicules remplies d’air, afin de danser dans l’eau de mer. Ses crampons lui permettant de s’accrocher aux rochers lui évitent de dériver...

Le varech ou goëmon, Fucus vesiculosis, une algue des océans, est doté de flotteurs.  JPEG - 62.4 ko
Les flotteurs de Fucus vesiculosis
Le varech ou goëmon, Fucus vesiculosis, une algue des océans, est doté de flotteurs.

Chez les mollusques bioluminescents céphalopodes, dans l’ordre des Teuthida, le petit calmar de verre (Cranchiidae) dont le corps est transparent, contrôle sa flottabité verticale à partir d’une petite poche remplie d’un fluide composé d’ammoniac. En outre, ce calmar est capable de bioluminescence.

Le petit « calmar de verre », glass squid, qui fait partie du plancton bioluminescent, contrôle sa flottabilité verticale par une vésicule remplie d'un fluide avec de l'ammoniac.  JPEG - 41.9 ko
Flotaison verticale
Le petit « calmar de verre », glass squid, qui fait partie du plancton bioluminescent, contrôle sa flottabilité verticale par une vésicule remplie d’un fluide avec de l’ammoniac.

La salinité de la mer Morte permet à une personne de flotter tout en lisant son journal.

  JPEG - 51.4 ko
Flotter
 

Répondre à cet article