Bionique  

Formes

Formes naturelles

BIONIQUE : Petit observatoire des inventions de la nature :

Engendrées par des mouvements, les formes de la nature sont entravées par les contraintes de l’espace à trois dimensions et par un souci incroyable de frugalité.

(...) L’espace permet à la nature de produire cinq polyèdres réguliers, pas plus (...), ceux qu’on nomme aujourd’hui les solides de Platon en géométrie Euclydienne :

  • la forme de l’hexaèdre régulier, autrement dit le cube, se trouve dans les cristaux de sel, mais aussi dans les cristaux de pyrite, et ceux de boléîte :
    polyèdre régulier, la forme cubique se trouve dans les cristaux de sel.  JPEG - 9.5 ko
    forme CUBIQUE
    polyèdre régulier, la forme cubique se trouve dans les cristaux de sel.

la forme de l’icosaèdre régulier se trouve, par exemple, dans Circogonia icosahedra, une espèce de radiolaire (unicellulaire). Le squelette des radiolaires microscopiques est constitué d’assemblages de fins spicules. Le motif de ces baguettes de silice est à la fois complexe et très régulier. :

Circogonia icosahedra, une radiolaire.  JPEG - 8 ko
Forme d’un icosaèdre (vingt faces)
Circogonia icosahedra, une radiolaire.

Le nombre de faces du solide, 4, 6, 8, 12, ou 20, est dans le préfixe du nom du solide : tétra pour quatre, hexa pour six — un cube est un hexaèdre régulier —, octa pour huit, dodéca pour douze, icosa pour vingt.

La Chaussée des Géants sur la côte d’Antrim. Irlande

Formation géologique naturelle.  JPEG - 27.1 ko
La chaussée des géants en Irlande
Formation géologique naturelle.

Les formations géologiques en forme de boules de Champ Island en russie septentrionale :

Formations géologiques en forme de boules à Champ Island. Ces boules minérales se sont formées naturellement.  JPEG - 45.5 ko
Boules minérales
Formations géologiques en forme de boules à Champ Island. Ces boules minérales se sont formées naturellement.

De toutes les contraintes qui pèsent sur la nature, les plus lourdes de conséquences sont celles qu’imposent l’espace, car l’espace en soi possède une structure qui influence la forme de tout ce qui existe. Chaque forme, chaque structure, chaque objet existant sur la Terre se conforme aux contraintes de l’espace à trois dimensions.

La nature semble avoir des limites et celles-ci sont dues à l’espace qui empêche beaucoup et permet peu.

les règles sont rigoureuses, mais sous leur contrainte la variété abonde, modèle éternel à toute création humaine.

sept systèmes cristallins sont utilisables, jamais un huitième.

  JPEG - 73.4 ko
Flocon de neige

Les flocons de neige : En grossissant certains cristaux de glace forment seulement des petites plaques, des bâtonnets ou de simples amas. Dans ces formes, la structure à six branches du flocon de neige n’est pas toujours visible. Il faut des conditions atmosphérique bien précises pour que les cristaux grossissent et prennent cette surprenante variété de formes à six branches. En raison des conditions variables d’humidité, de vent et de température au moment de la chute de chaque flocon, celui-ci garde le secret de sa formation jusqu’à son arrivée au sol ou sur le rebord de votre fenêtre. Là, il fond, se transforme en goutte d’eau et sa forme est perdue pour toujours.

Les radiolaires (ou Radiolaria) font partie du zooplancton. Ces organismes mesurant entre 1mm et 1cm sont des Eukariotes monocellulaires (protistes) hétérotrophes (protozoaires). leur squelette est à base de dioxyde de silicium autour duquel rayonnent de fins pseudopodes. Ils vivent dans les grandes profondeurs au delà de la limite de redissolution du calcaire, et ont existé à toutes les époques géologiques depuis le Cambrien jusqu’à aujourd’hui. les radiolaires se caractérisent par la présence d’une capsule centrale séparant physiquement un ectoplasme d’un endoplasme.

Planche dessinée par Ernst Haeckel (1834-1919)..  JPEG - 96.3 ko
Squelettes d’organismes composant le zooplancton marin.
Planche dessinée par Ernst Haeckel (1834-1919)..
la graine de tilleul Tilia cordata volera plus loin que l'arbre dont elle provient grâce à la structure en hélice à laquelle elle est fixée.  JPEG - 13 ko
Graine de tilleul
la graine de tilleul Tilia cordata volera plus loin que l’arbre dont elle provient grâce à la structure en hélice à laquelle elle est fixée.
  • Hélices et spirales favorisent un mouvement d’enroulement lent (croissance de plantes dans le monde végétal et de cornes chez quelques mammifères mâles du monde animal) et plus ou moins rapide dans le cas du voyage de la graine du tilleul Tilia cordata, ou bien le fonctionnement des pâles d’une éolienne, produit de l’industrie humaine.
  • Filets et nasses piègent des proies ou même des gouttes de rosée et inspirent le génie civil...

Voir aussi : Tentes, cerfs-volants, bulles, structures tendues cernant l’espace, sur le site artbite.

 

Répondre à cet article