Bionique  

Bionique : petit observatoire des inventions de la nature

Vésicules endocarpiques des agrumes

ce sont, en fait, des poils charnus

Il s'agit bien de poils, des poils charnus.  JPEG - 46 ko
Poils endocarpiques (vésicules) d’une orange
Il s’agit bien de poils, des poils charnus.

Dans les agrumes (fruits) parvenus à maturité, en épluchant soigneusement toutes les peaux successives on aperçoit, bien rangés dans le quartier, des petites vésicules remplies de jus et ces vésicules sont des poils.

Des poils charnus.

L’orange est une baie particulière partagée en une dizaine de « quartiers ». Dans chaque quartier, les pépins se trouvent insérés près de l’axe (placentation axile). L’épicarpe (zeste) contient de nombreuses glandes à essences. Le mésocarpe blanc a une consistance spongieuse.

L’endocarpe (épiderme interne d’un carpelle) est une fine peau qui entoure les quartiers et émet des poils succulents qui remplissent l’intérieur des loges carpellaires et constituent la partie charnue consommée.

L’orange s’épluche bien et se divise facilement en quartiers. Chaque quartier est un carpelle limité par une fine peau transparente, l’endocarpe. L’intérieur de chaque quartier est formé par des poils unicellulaires emplis de jus et formé par l’endocarpe à l’intérieur de la loge carpellaire.

 

Répondre à cet article