Bionique  

Bionique : petit observatoire des inventions de la nature

Dew ponds en Angleterre

abreuvoirs pour les troupeaux

Recueillir les eaux de ruissellements pour alimenter des abreuvoirs pour les troupeaux dans les champs.

  JPEG - 38.2 ko
L’herbe est le modèle « idéal » d’un condenseur de rosée

Dew ponds en Angleterre

Les étangs de rosée d’Angleterre.
Ces étangs artificiels ont été construits au Moyen-âge. Le soir, les gens puisaient l’eau et les vidaient et le matin suivants, ils se trouvaient à nouveau remplis d’eau. ces constructions étaient réalisées de manière très simple : dans les régions sèches, on creusait des bassins de quelques mètres cube en forme de coupe. On couvrait le fond de cette coupe d’une couche de paille sèche et d’une couche d’argile. Puis on tassait et couvrait de pierres. L’étang était alors prêt à fonctionner t commençait à se remplir d’eau sans qu’il y ait eu de précipitation atmosphérique.

Ces « dew ponds » sont conçues sur le même principe que les mares ou lavognes des Causses. La forme en cuvette permet de recueillir les eaux de ruissellement. Peu profondes et en pente douce, elles évitent les noyades et se remplissent au fur et à mesure des puisages. On peut penser que la rosée qui se (...)  JPEG - 65.3 ko
Construction minérale d’un dew pond
Ces « dew ponds » sont conçues sur le même principe que les mares ou lavognes des Causses. La forme en cuvette permet de recueillir les eaux de ruissellement. Peu profondes et en pente douce, elles évitent les noyades et se remplissent au fur et à mesure des puisages. On peut penser que la rosée qui se dépose sur les brins d’herbe environnants participe au ruissellement. L’eau naturellemnt se rassemble dans une dépression étanche.

Typical example of downland dew pond near Chanctonbury Ring, West Sussex.
WikiMiniAtlas
50°53′47″N 0°23′23″W

L'étang à rosée (Dew pond) est creusé en forme de coupe et recueille l'eau de la rosée .  JPEG - 85.6 ko
Un étang à rosée à Chanctonbury en Angleterre
L’étang à rosée (Dew pond) est creusé en forme de coupe et recueille l’eau de la rosée .
Il est nécessaire d'entretenir l'étanchéité des pierres calcaires qui constituent le fond en forme de cuvette des Dew ponds. Certaines plantes s'installent dans les fissures des pierres et trouvent leur substrat dans l'argile sous les pierres. Pour que l'eau puisse rester dans la dépression, il est (...)  JPEG - 85.1 ko
Entretien manuel des abreuvoirs qu’on appelle « Dew ponds » en Angleterre
Il est nécessaire d’entretenir l’étanchéité des pierres calcaires qui constituent le fond en forme de cuvette des Dew ponds. Certaines plantes s’installent dans les fissures des pierres et trouvent leur substrat dans l’argile sous les pierres. Pour que l’eau puisse rester dans la dépression, il est nécessaire de gatter et enlever les plantes puis de colmatter les espaces entre les pierres.

Peut-être plus réellement alimentés par les eaux de ruissellement, existent les lavognes sur les causses (au sens de terres « calcaires »).
Pavée de pierres calcaires, ou directement creusée dans le sol calcaire, la craie (chalk en anglais), on étanchéifie la cuvette, ou creux en coupe, avec de l’argile.

Les « lavognes » semblent plutôt correspondre à une mare qui collecte et retient des eaux de ruissellement. Ce n'est pas vraiment un condenseur de rosée.  JPEG - 13.9 ko
« Lavogne » sur le Causse de Blandas en France
Les « lavognes » semblent plutôt correspondre à une mare qui collecte et retient des eaux de ruissellement. Ce n’est pas vraiment un condenseur de rosée.

Dans les ïles canaries, les pieds des vignes sont plantés au centre d’une dépression conique dans la cendre volcanique et l’humidité nécessaire à leur croissance est attribuée à la rosée (dew)

 

Répondre à cet article